› PARCOURS

Pourquoi les gens pensent ? Et donc, pourquoi ils pensent mal ?

Visite Actuelle - dimanche 24 mars 2013 - Mis à jour le 16 novembre 2017
par Gaël de Vaumas

« Je suis un mélange d’intellectuel et d’artiste. Ma mère était peintre, mon père était médecin et chercheur. Naturellement, j’ai choisi de pratiquer la médecine, la recherche ».

« Je suis un mélange d’intellectuel et d’artiste. Ma mère était peintre, mon père était médecin et chercheur. Naturellement, j’ai choisi de pratiquer la médecine, la recherche ». Il insiste : « j’ai toujours voulu faire ça ! » Il est convaincu que pour bien former les médecins, il faut un enseignement de très haut niveau, intégrant la recherche. « C’est un cercle vertueux », souligne-t-il.

Le système nerveux.

« Ce qui m’a toujours fasciné, c’est le cerveau. Pourquoi les gens pensent ? Et donc, pourquoi ils pensent mal ? Pour moi, la psychiatrie et la neurologie sont indissociables. Aujourd’hui, on peut voir dans le cerveau ce qui se passe, il y a des tumeurs, des abcès, » précise-t-il. « Dans la maladie psychiatrique, en faisant une coupe du tissu nerveux, on ne voit rien. Quel dommage que ces deux disciplines soient séparées, avec d’un côté une discipline très scientifique pour la neurologie et de l’autre côté une discipline qui ne l’est pas, la psychiatrie. L’alliance de ces deux disciplines permette pourtant de répondre aux questions des comportements normaux et anormaux ». On sait quelles sont les cellules nerveuses altérées pour expliquer un symptôme comme un trouble du langage, de la mémoire, un trouble moteur, une paralysie ou un syndrome parkinsonien. Grâce à la biologie cellulaire et moléculaire, les chercheurs essayent de comprendre la cause et les mécanismes des maladies neuro-dégénératives.

l’ICM, un institut sans équivalent dans le monde
« Quand j’ai pris mes fonctions de chef de clinique, j’avais dit « ici, nous allons créer un grand département de neurologie et juste en face, construire un grand institut de neurosciences ! En 2003, j’ai rencontré des personnes étonnantes que j’appelle le « dream team », qui m’ont permis de trouver des fonds institutionnels et privés pour créer, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière." L’ICM, est un centre de recherche de dimension internationale, sans équivalent dans le monde, innovant dans sa conception comme dans son organisation. En réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs, son objectif est de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais. Venus de tous les horizons et de tous les pays, les meilleurs scientifiques y développent les recherches les plus en pointe dans ce domaine. Son front se plisse, vous fixe et il conclut « il y a ici 600 chercheurs qui veulent répondre à l’attente du public, stopper l’évolution des maladies comme, entre autres, les épilepsies, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson. J’espère vivre cela,» dit-il en souriant.

Gaël de Vaumas

COTE PERSO

La musique que vous aimez ?
J’aime le jazz et la musique romantique allemande.

Le mot que vous aimez… Que vous détestez ?
Le mot que je préfère « amour », le mot que je déteste « trahison ».

Pour la lecture ?
Romain Gary, c’est mon deuxième père, il m’a beaucoup influencé, il était très proche de ma famille.

Homme ou Femme pour illustrer un billet de banque ?
Woody Allen, c’est un esprit qui a porté l’humour à son maximum.

Un autre métier ?
Architecte, c’est toujours l’idée de bâtir.

Si Dieu existe qu’attendez-vous qu’il vous dise le jour de votre mort?
Sachant que la Terre fait partie du système solaire, qu’il y a 100 milliards de soleils dans la voie lactée et 100 milliards de voies lactées dans l’univers, nous sommes peu de chose…

Interview réalisée à l'occasion de la publication du Baromètre de l'innovation thérapeutique du
LIR (Les entreprises Internationales de Recherche biomédicale).


> Article publié dans Visite Actuelle dans la rubrique "L'invité du mois"
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « PARCOURS »
Edito
Information et journalisme
BIENVENUE !

Le journalisme est d'abord l'acte de recueillir des faits, de les vérifier, de les agencer et de les publier. Or donc, les réseaux sociaux, c'est bien, mais un blog n'est pas forcément une publication tenue par un (e) journaliste ! Avec l'info disponible partout tout le temps la vérification s'impose, encore plus en matière de santé !
Nous voulons ici, vous proposer une sélection de reportages réalisés par des journalistes, oserais-je dire dans les règles de l'art !

Merci, et bonne visite !

Carla de Vaumas
Journaliste UPF
Correspondante à Montréal - Québec
Télécharger notre dernière édition
Copyright 1998/2017 © Presse Francophone - Tous droits réservés - Informations légales - Contact